• Le 01 juin 2011

Henry Noguès, Professeur émérite à l’IEMN-IAE, a assuré la direction scientifique et la coordination de l'ouvrage "Le travail social et ses formations à l'épreuve des territoires" paru en juin 2011 aux Presses de l'EHESP.

couvertureA partir d'un regard sur les formations au travail social, l'ouvrage examine l'intégration des centres de formation dans la vie des territoires.

En effet, former à l'aide, au conseil et à l'accompagnement de personnes et de groupes à des moments de fragilité avec le souci du bien-être individuel et de l'émancipation de tous oblige à se situer au cœur d'un véritable hologramme de la vie sociale.

L'inscription des formations dans l'espace européen, l'exercice décentralisé de la régulation politique, le caractère transversal ou ciblé des politiques publiques, le degré de liberté mais aussi de contraintes laissé aux acteurs et l'intensité variable de la solidarité collective sont autant d'éléments contextuels pour les interventions sociales.
 

Comment évoluent les activités relatives au travail social ? A quelles conditions peuvent-elles constituer un secteur d'intervention cohérent ? Comment centres de formation et sites qualifiants construisent-ils des pratiques pédagogiques adaptées aux métiers du social  pour demain? Pourquoi, ces pratiques doivent-elles s'insérer dans des activités de recherche ? Quel est leur apport à l'enrichissement du travail social et à la construction d'une représentation des problèmes sociaux source de respect et d'émancipation des personnes ? Telles sont les questions portées par cet ouvrage.

Par la diversité de son contenu, il s'adresse donc aux acteurs de la formation en travail social, aux employeurs de travailleurs sociaux, aux responsables de l'action sociale et plus largement, aux étudiants et chercheurs en sciences sociales.

Consulter l'introduction de l'ouvrage

Auteurs : Yvette Molina (dir.), Henry Noguès, Marc Rouzeau, UNAFORIS

Henry Noguès est économiste et Professeur émérite à l'Université de Nantes. Ses enseignements et ses recherches ont porté sur l'économie des solidarités sous toutes leurs formes et notamment sur le rôle du travail social.