• Le 01 décembre 2010

Après avoir suivi ses études à la Faculté de sciences économiques et de gestion puis à l'IAE de Nantes, Renaud Landrein est actuellement dirigeant d'entreprise.

Photo



Renaud LANDREIN






Master 2 Contrôle de Gestion

Date de promotion : 1995
Formation d'origine :
MSG
Formation suivie : DESS Contrôle de Gestion
Poste actuel : Créateur et dirigeant de l'entreprise Akipaj

  • Renaud, pouvez-vous nous présenter votre parcours ?
Après une MSG en 1995, j'ai fait un stage en contrôle de gestion aux Papèteries de Mauduit, à Quimperlé. Le directeur financier m'a parlé du DESS Contrôle de Gestion de l'IAE en soulignant le caractère opérationnel et particulièrement novateur de la formation sur le thème du calcul de coûts. Ce sont les travaux de recherche de Pierre Mevellec, le responsable de cette formation, sur le thème du calcul de coûts à base d'activités et de processus, qui ont fini de me motiver pour présenter ma candidature au DESS.  La formation m'a apporté ce que j'étais venu y chercher et s'est prolongée par un stage chez Faurecia. Je suis resté six ans en région parisienne pour occuper des postes en contrôle de gestion et en contrôle financier au sein de groupes industriels.

  • Que vous a apporté l'IAE ?
J'étais venu y chercher une approche opérationnelle d'un contrôle de gestion perçu comme véritable support d'aide au pilotage et à la précise de décisions.  J'y ai mesuré l'importance d'une réflexion approfondie sur le fonctionnement de l'entreprise pour y apporter un outillage approprié en contrôle de gestion. J'y ai surtout rencontré Pierre Mevellec qui a accepté en 1996 de participer à la création d'un CD Rom multimédia de formation à la mise en œuvre d'une démarche de type ABC-ABM. Pierre Mevellec y apporte un enrichissement du modèle historique en introduisant la notion de processus dans le calcul de coûts et innove en proposant de réfléchir sur la production de valeur plutôt que sur la consommation de ressources.

En 2003, Pierre Mevellec m'a proposé de devenir chargé d'enseignement en DESS Contrôle de Gestion et en MAE option Contrôle de Gestion. Je m'efforce depuis d'y présenter à mon tour une vision très opérationnelle du contrôle de gestion. L'idée est de mettre en situation les étudiants en les confrontant à l'étude concrète d'une entreprise qui s'interroge sur ses pratiques en contrôle de gestion et qui attend d'eux des réponses appropriées aux questions que pose sa stratégie. J'apprécie d'enseigner car j'aime transmettre et partager une expérience et des méthodes avec un public varié d'étudiants issus de la formation initiale et de la formation continue.

  • Qu'est-ce qui vous a décidé à créer votre entreprise et quels sont vos projets ?
AKIPAJ a été créée en 2002 à partir d'un projet imaginé en 1996, d'une envie forte d'entreprendre dans la région Ouest et de la volonté de présenter aux dirigeants de PME-PMI le contrôle de gestion comme un véritable support au dialogue de gestion. L'activité de conseil a progressivement cédé la place à une activité d'éditeur de logiciels dédiés au contrôle de gestion. Notre savoir-faire est aujourd'hui reconnu et la collaboration avec l'IAE et avec Pierre Mevellec nous a permis d'obtenir le statut de Jeune Entreprise Innovante, reconnaissant ainsi le caractère innovant de nos travaux en contrôle de gestion. Nous poursuivons nos investissements dans la recherche en collaborant avec le LEMNA qui a accepté d'encadrer une thèse CIFRE réalisée par une  doctorante embauchée par AKIPAJ.

Notre offre de logiciels est désormais complète puisqu'elle propose des solutions en matière de modélisation des coûts, d'analyse de la rentabilité, d'aide au pilotage stratégique, de reporting et de construction budgétaire. Elle a été conçue pour les besoins des PME-PMI et l'objectif est de la proposer dès que possible en mode SAAS (software as a service).

  • Avez-vous conservé des relations avec des diplômés et que pourrait vous apporter ALTÉO ?
Je suis toujours en relation avec un ancien de ma promo, Thierry Potiron, qui est devenu expert-comptable chez SECOB, mais aussi avec un ancien de la MSG et qui a fait le DESS un an après moi. Il occupe actuellement un poste de direction financière en Espagne au sein du groupe Alten. Il s'agit de Franck Angibaud, qui a déjà témoigné dans la lettre.

J'avoue ne pas avoir pris le temps d'étudier ce que peut apporter ALTÉO mais je suis convaincu de l'intérêt d'un réseau d'anciens diplômés. Naturellement je pense à l'aide qu'ALTÉO peut apporter pour recruter des collaborateurs ou organiser des manifestations de communication sur une thématique particulière.



Propos recueillis par Pascale Bras, diplômée IAE 1997 et membre d'ALTÉO, novembre 2010