Clotilde COUEILLE a soutenu son rapport de stage en juillet 2010 à l'IEMN-IAE. A cette occasion, elle est revenue sur le déroulement de sa formation en Master 2 Management International Franco-Chinois à Nantes et en Chine.

Photo



Clotilde COUEILLE





Master 2 Management International Franco-Chinois

Promotion : 2008-2010
Formation d'origine : Sciences Politiques, Toulouse
Formation suivie : Master 2 Management International Franco-Chinois
Poste actuel : Responsable commerciale d'une joint venture franco-chinoise en France


  • Bonjour Clotilde. Pourquoi avez-vous choisi de suivre ce Master 2 ?
Auparavant, j'ai suivi une formation en sciences politiques, à Toulouse. Je souhaitais m'orienter vers la culture ou l'administration publique. J'ai d'ailleurs eu mes première expériences professionnelles dans la culture. Mais je trouvais que cette formation manquait de concret et de notions en management. De plus, j'ai toujours eu un intérêt pour la culture et les voyages, et la culture asiatique, en particulier chinoise, m'attirait beaucoup. Cette formation en management franco-chinois comblait parfaitement ces deux points.

  • Parlez-nous de votre stage...
J'ai trouvé mon stage lorsque j'étais en Chine. Je l'ai effectué dans une entreprise 100% chinoise, un fabricant de panneaux solaires. Je fus la première étrangère recrutée dans cette entreprise ! J'ai été recrutée comme assistante du manager des ventes Europe pendant 7 mois. Concrètement, j'avais pour mission de développer l'internationalisation des ventes sur le marché européen, essentiellement sur le marché français mais aussi sur d'autres pays comme l'Allemagne ou l'Espagne. Cette mission m'a amenée à effectuer quelques déplacements en France pendant ma période de stage.

  • Que vous a-t-il apporté ?
Tout d'abord, ce fut surtout un stage "sur mesure" par rapport à ma formation, car tous les enseignements ont été utilisés ! Il fut aussi très formateur car le poste était très polyvalent et à prise de responsabilité. Il m'a aussi permis d'élever mon niveau de chinois. J'ai eu un vrai plaisir à apprendre cette langue pendant le Master.


" sans cette formation, je n'aurais pas pu avoir ce poste "


Il m'a surtout permis de trouver mon premier emploi. Lors de mes déplacements en France, j'avais des contacts avec la joint venture créée récemment à Paris. Son objectif était le même que celui de mon stage : développer les ventes en France. Je faisais donc le lien entre l'entreprise en Chine et la joint venture, et suis devenue indispensable dans les relations entre les deux entités. A la fin de mon stage, on m'a donc proposé d'intégrer cette joint venture en France en tant que responsable commerciale.

  • Pouvez-vous nous préciser le contenu de votre poste ?
J'ai été recrutée pour développer les ventes en France, en nouant notamment des partenariats avec les réseaux de distribution des panneaux solaires, tout en maintenant une relation privilégiée avec nos fournisseurs. Pour m'aider dans cette démarche, j'ai une assistante chinoise.

  • Avez-vous des conseils pour les futures promotions ?
La formation est très cohérente sur le plan professionnel. Il faut profiter de tous les enseignements car ils peuvent tous servir. Je conseillerais également aux étudiants de bien cultiver la langue et la culture chinoises, et de garder un esprit très ouvert face aux différences culturelles.

  • Merci Clotilde.


Propos recueillis par Julie Degrenne, juillet 2010