• Le 01 septembre 2010

Mayar ASSEM, égyptienne, diplômée du Master 2 Contrôle de Gestion en 2009 et actuellement contrôleur de gestion chez Nestlé Égypte, revient sur son parcours de formation au sein de l'IEMN-IAE.

MA



Mayar ASSEM






Master 2 Contrôle de Gestion

Promotion : 2009
Formation d'origine : Licence 3 et Master 1 MSG (IEMN-IAE) ; Baccalaureos de Gestion et Systèmes d'Information (Université Française d'Égypte)
Formation suivie : Master 2 Contrôle de Gestion


  • Quel est votre parcours de formation avant le M2 Contrôle de Gestion ?
J'ai suivi toute ma formation en français, de la maternelle jusqu'à l'université. J'ai fait mes études scolaires à l'établissement Sainte-Anne (école catholique française du Caire). Cela m'a permis de pouvoir continuer mes études supérieures à l'Université Française d'Égypte à la Faculté de Gestion et Systèmes d'Information. Cette faculté, qui est en partenariat avec l'Université de Nantes, et notamment l'IEMN-IAE, permet aux étudiants qui réussissent leurs études d'obtenir le diplôme de Licence et de Master 1 de l'Université de Nantes (L3 et M1 en Sciences de Gestion (MSG) à l'IEMN-IAE).
Ainsi grâce à cette formation et à mes résultats durant mes quatre années d'étude (j'étais parmi les majors de la promotion), je fus admise en Master et j'ai obtenu une bourse Eiffel (programme de bourses d'excellence lancé par le Ministère des affaires étrangères et européennes à destination des étudiants francophones ayant d'excellents résultats).

  • Pourquoi avez-vous choisi d'étudier en France ? Et plus particulièrement à Nantes ?
Comme je maîtrisais bien la langue française et fait toutes mes études en français, faire mon Master en France me paraissait une suite normale. De plus, le partenariat entre les deux facultés égyptienne et française permet aux meilleurs étudiants de continuer leur Master 2 en France à l'Université de Nantes à condition qu'ils réussissent certains tests et entretiens.
J'ai choisi cette formation pour plusieurs raisons : D'abord, durant les quatre années d'études, j'ai toujours eu de très bons résultats en Contrôle de Gestion parce que j'aimais beaucoup cette matière et je comprenais bien cette logique. De plus, mes enseignants m'ont conseillé de continuer mes études en Contrôle de Gestion parce qu'ils pensaient que j'avais un certain talent. Enfin, j'ai fait plusieurs tests de personnalité avec un spécialiste qui a conclu que mon profil était celui d'un « contrôleur » et il m'a donc conseillé de continuer mes études dans cette voie.

  • Que vous a apporté le Master ? Qu'est-ce qui vous a le plus plu ?
Cette année a constitué pour moi une expérience très enrichissante sur les plans personnel et professionnel. Sur le plan personnel, elle m'a donné l'opportunité de vivre et d'expérimenter la vie professionnelle française. Sur le plan professionnel, la quantité impressionnante d'informations nouvelles que j'ai reçues a élargi mes connaissances sur la réalité du fonctionnement des entreprises, sur les contraintes de coûts auxquelles elles sont confrontées. De plus, cette formation a élargi ma vision sur la mission du contrôleur de gestion qui ne se limite pas à l'aspect de contrôle et d'analyse mais qui s'étend vers des réflexions sur les moyens de pilotage de l'entreprise et vers le management de nouveaux projets.

  • Avez-vous facilement trouvé votre emploi en Égypte ?
La recherche de travail n'est pas toujours facile mais cette formation m'a bien aidé à trouver mon emploi dans une multinationale, chez Nestlé Égypte.

  • A votre avis, la formation en France a-t-elle joué un rôle dans l'obtention de ce poste ?
D'abord, le fait d'avoir un Master français est un avantage pour moi comparé aux autres candidats, et ce Master correspondait tout à fait au poste auquel j'ai postulé. De plus, passer un an à l'étranger m'a permis d'avoir confiance en moi, d'être ouverte d'esprit, de pouvoir communiquer avec des gens de différentes cultures. Toutes les expériences acquises durant cette année me paraissent très avantageuses pour envisager mes projets orientés vers le travail dans une multinationale.

  • Recommanderiez-vous cette formation ?
Oui bien sûr ! Cette formation me parait excellente, très enrichissante au plan professionnel et la qualité d'information offerte est exceptionnelle. Elle me paraît essentielle surtout dans un monde très compétitif, puisqu'elle offre une vision plus claire sur les outils d'analyse de coûts qui permettent aux entreprises de mieux maîtriser leurs coûts et leur rentabilité, qui sont considérés comme des outils de pilotage.
Mon travail chez Nestlé Égypte m'a permis de confirmer le rôle du contrôle de gestion dans le pilotage de l'entreprise et de ses acteurs, dans la prise de décisions fiables et dans la détermination des stratégies futures.



Propos recueillis par Julie Degrenne, septembre 2010