ALTÉO, l'association des diplômés de l'IEMN-IAE, a rencontré Eric Gapihan, partnership et procurement manager chez Vision Objects et diplômé du DESS Management International Franco-Chinois (M2).


Portrait EGEric GAPIHAN

Master 2 Management International Franco-Chinois

Date de promotion : 2004
Formation suivie : Master 2 Management International Franco-Chinois
Poste actuel : Partnership et procurement manager


  • Eric, présentez-nous votre parcours professionnel.
Mon parcours est atypique puisque j'ai travaillé pendant sept ans comme chargé d'affaires dans une banque. Cela ne  correspondait plus à mes projets et j'ai cherché une formation tournée vers l'Asie, par goût et par intérêt puisqu'elle est le moteur de la croissance mondiale. Je souhaitais en profiter pour me rapprocher de Nantes, dont  je  suis originaire, donc je me suis inscrit en 2002 en DESS Management International Franco-Chinois (MIFC) pour donner une nouvelle orientation à ma carrière.

L'objectif a été atteint puisque j'y ai appris le chinois et le DESS MIFC m'a donné une approche de la culture et du marché chinois. Il m'a permis de trouver un nouvel emploi dans un nouveau secteur, de prouver que je pouvais faire autre chose. 

  • Quelle est votre situation actuelle ? 
Quatre mois après mon retour de Chine, j'ai été embauché chez Vision Objects qui se développe en Asie. C'est un éditeur de logiciel de reconnaissance d'écritures manuscrites, qui existe depuis dix ans et qui a connu 25% de croissance  en 2008. Mon travail se situe en amont de la production, car je suis en charge des partenariats internationaux grâce auxquels  nous collectons des échantillons d'écritures et tous les renseignements linguistiques liés aux langues que nous développons. Je me déplace environ dix fois par an, j'ai visité trente pays en cinq ans et travaillé sur quarante projets. J'ai commencé par le chinois grâce à mon expérience en Asie, où il faut développer un réseau. Mais à présent, je travaille plus en anglais car notre équipe est multiculturelle et j'ai élargi mon champ d'action au reste du monde. 

  • Que  représente le  réseau des anciens, pour vous ? 
Nous avons une communauté du MIFC sur Facebook, LinkedIn et Viadeo. J'ai gardé des contacts pour des échanges d'offres d'emplois et de  stages, j'ai contacté des anciens pour réaliser des projets et m'aider à trouver des partenaires en Chine. Mais peu sont restés dans la région nantaise. 


  • Qu'attendez-vous d'ALTÉO ?
Dans la  région, tout le recrutement international se fait par le réseau, j'aimerais qu'Alteo le développe. Le  tissu  économique comprend de belles PME-PMI qui ont des postes à pourvoir, Alteo pourrait coordonner et développer cette collecte de stages et de postes à pourvoir.
 
 
Propos recueillis par Pascale Bras, diplômée IAE 1997 et membre d'ALTÉO - mars 2010


________________________

Liens associés :