Rémy Le Boennec, doctorant en 2e année en sciences économiques à l'IEMN-IAE, nous explique pourquoi il a choisi la voie du doctorat et présente son thème de recherche.

Remy Le Boennec




Rémy LE BOENNEC






Doctorat en sciences économiques

Formation d'origine : Master Recherche Économie et Gestion du Développement Durable, IEMN-IAE
Formation suivie : Doctorat en sciences économiques (2e année)


  • Bonjour Rémy. Pouvez-vous nous présenter votre parcours avant le doctorat ?
J'ai un parcours assez atypique car je suis actuellement doctorant en formation continue. Après ma maîtrise, j'ai passé des concours administratifs et ai obtenu un poste dans la Direction des ressources humaines d'une administration. J'y ai travaillé pendant 6 ans, mais petit à petit, le besoin de me spécialiser s'est fait ressentir.

J'étais déjà intéressé par la recherche dans les domaines du transport, des déplacements et du développement durable. J'ai donc demandé un congé de formation (CIF) pour postuler à un Master 2 spécialisé dans ce domaine, ce qui a été accepté. C'est ainsi que j'ai intégré le Master Recherche Économie et Gestion du Développement Durable en septembre 2007, dirigé par Dorothée Brécard.

  • Pourquoi avez-vous souhaité faire un doctorat ?
A la suite du Master, j'avais envie d'approfondir le sujet... et un intérêt pour le monde de la recherche. J'ai monté un dossier pendant mon année de Master, soumis mon thème à Dorothée Brécard pour qu'elle devienne ma directrice de thèse et présenté une demande de financement. Dorothée Brécard, spécialiste en économie de l'environnement, a accepté de me diriger, ainsi que Marc Baudry, spécialiste de l'économie urbaine.

Pour financer ma thèse, j'ai obtenu une allocation de recherche, la dotation Atlanthèse. Cette dotation, attribuée par le Conseil général de Loire-Atlantique, est de 12 000 € par an pendant 3 ans. Sans celle-ci, la reprise d'études n'aurait pas été possible.

  • Quel est le sujet de votre thèse ?
J'ai choisi un thème relatif à l'économie des déplacements et de l'environnement : "Desservir les espaces périurbains en transports collectifs : enjeux économiques et environnementaux". Cela me permet d'aborder deux thématiques importantes, l'économie de l'environnement d'un côté et l'économie des déplacements de l'autre. L'objectif est de faire ressortir la corrélation entre coût du déplacement et choix de domiciliation des ménages : un ménage se rapprochera-t-il de son lieu de travail ou du centre ville si le coût d'utilisation de son véhicule augmente ?

J'espère pouvoir rendre ces résultats exploitables par les collectivités locales et les acteurs institutionnels concernés.

  • Justement, travaillez-vous en partenariat avec ces collectivités ?
Pas directement, mais le Conseil général est très intéressé par le sujet. Concrètement, cela pourrait lui permettre d'optimiser les circuits et fréquences des cars départementaux (cars scolaires, Lila). Les collectivités locales sont sensibilisées aux problématiques de développement durable, mais beaucoup d'efforts restent à fournir pour mettre en œuvre des actions. Grâce aux résultats de la thèse, les 3 niveaux de collectivités (la communauté urbaine, le Conseil général et le Conseil régional) pourraient collaborer encore plus étroitement sur la mise en place d'un déplacement durable du domicile au travail.

  • Parallèlement à votre thèse, êtes-vous impliqué dans les activités de recherche de votre laboratoire de rattachement ?
Oui, je participe à différentes activités au sein du LEMNA*. J'assiste aux séminaires d'économie qui ont lieu une fois par mois. J'ai également la possibilité de me rendre à des colloques en France ou à l'étranger et de présenter des communications dans ces colloques, financées par le LEMNA. Enfin, je participe à des projets de recherche associant le laboratoire, par exemple des projets de l'ANR (Agence Nationale de la Recherche) en relation avec mon thème de recherche. Le LEMNA planche actuellement sur l'évaluation du Plan de Déplacement Urbain de Nantes Métropole.

* LEMNA : Laboratoire d'Économie et de Management Nantes-Atlantique

  • Comment voyez-vous votre avenir professionnel ?
J'espère trouver un poste de chargé de mission en lien avec les déplacements, idéalement dans les collectivités locales, idéalement à Nantes, idéalement en lien avec la recherche !



Propos recueillis par Julie Degrenne, juin 2010