Franck ANGIBAUD, diplômé en 1997, nous parle de son expérience en contrôle de gestion.

Portrait FAFranck ANGIBAUD


Master 2 Contrôle de Gestion

Formation suivie : DESS Contrôle de Gestion, promotion 1997
Poste actuel : Contrôleur de gestion chez ALTEN


  • Franck, quel est ton parcours ?
 
J'ai suivi le DESS Contrôle de Gestion à l'IAE et obtenu mon diplôme en 1997. J'ai effectué mon stage au Portugal dans une filiale de la société FAURECIA qui fabrique des articles de voyage (Delsey...). Mon stage de 6 mois, ayant pour objet l'analyse des dérives industrielles s'est transformé en embauche avec pour mission la mise en place d'un contrôle de gestion industriel.
Puis je suis revenu en France travailler dans l'unité de production de sièges auto. Mais je n'ai pas retrouvé l'autonomie et la liberté d'initiative possible en tant qu'expatrié. FAURECIA a été pour moi une bonne école, mais j'ai décidé de chercher ailleurs...
 
  • Comment as-tu rejoint ton employeur actuel ?
Grâce à mon réseau, le Directeur Financier du groupe, ALTEN m'a confié les rênes d'une partie du Contrôle de Gestion groupe. ALTEN est une société de conseil en ingénierie. C'était mon premier poste de management avec pas mal de projets variés et notamment le changement de la comptabilité du groupe. Puis après deux ans, j'ai eu envie de rejoindre l'opérationnel. Je suis resté 3 ans dans la plus importante société du  groupe pour organiser progressivement toute la  partie administrative et financière (45 personnes).
Ma mission suivante a été, en revenant au siège, la restructuration du contrôle de gestion. Il s'agissait de remettre à plat les process, les outils et de redimensionner l'équipe. J'ai également travaillé  sur l'acquisition et l'intégration de nouvelles filiales, ainsi que sur quelques dossiers de fusion.
Enfin, depuis un an, je pilote le projet de bascule progressive sur SAP.
 
  • Que dirais-tu de la dimension management ?
C'est ce qui m'a causé les plus gros soucis et apporté les plus grandes satisfactions. Construire un esprit d'équipe en gérant des individus aux attentes et motivations différentes pour atteindre un résultat attendu n'est pas simple. Mais lorsque cela fonctionne, à la satisfaction liée au résultat s'ajoute celle de voir des collaborateurs qui progressent et s'épanouissent. 
 
  • Si je te dis « réseau » ?
Ce sont des relations professionnelles qu'on entretient à l'extérieur de son entreprise de façon plus ou moins formelle. Déployer un réseau dans son  métier, permet de partager, d'échanger sur des problématiques auxquelles on est tous confrontés. Mais c'est aussi important de garder le contact avec d'anciennes relations professionnelles, pour élargir ce réseau, et offrir ou se voir proposer de réelles opportunités.
 
  • Quelles sont tes attentes par rapport à l'Association ?
Habitant la région parisienne, je pourrai difficilement participer aux projets de l'Association. Néanmoins, le développement des réseaux par internet tels que Viadeo m'intéresse.
Je suis par ailleurs dans un groupe qui crée beaucoup de postes en contrôle de gestion et a eu de forts besoins ces dernières années. Je suis tout disposé à intégrer des stagiaires de l'IEMN-IAE dans la perspective éventuelle de recrutements futurs.

 
Propos recueillis  par Nelly DECLE, membre de l'ADIAENA, février 2009


Consultez le site web de l'Association des diplômés : www.alteo-nantes.org