Maxime Berthomé, diplômé 2017 du Master of International Business (MIB) de l’université de Chongqing et du M1 Management des systèmes d’information de l’IAE Nantes ; actuellement étudiant en M2 Management des SI.


photoUNE ANNÉE QUI M’A FAIT GRANDIR

Mon but, en partant pour Chongqing, était de vivre l’expérience la plus internationale possible dans un contexte chinois. Je n’ai pas été déçu : dans ma promo de 25 étudiants, il y avait des Français, des Américains, des Russes, des Italiens, des Allemands, un Bangladais, un Tadjik, des Sud-Coréens… Les professeurs, eux-mêmes, étaient de nationalités diverses : Chinois, Irlandais, Anglais, Américains… C’est là toute la richesse de la formation. On apprend à interagir avec des personnes aux cultures différentes. C’est hyper important quand on aspire à une carrière à l’international. Et je me suis fait quelques amis pour la vie.

Côté pratique, j’ai bénéficié d’une bourse du gouvernement chinois de 3 700 yuans qui a couvert tous mes frais de logement et de nourriture. Et j’ai récupéré l’appartement d’un étudiant de l’année précédente.

Evidemment, j’ai profité de cette année pour visiter la Chine. Ce qui frappe, c’est que tout est démultiplié : les paysages impressionnants, les bâtiments gigantesques, la surpopulation (18 millions d’habitants à Chongqing !), le dynamisme économique.
C’est une année qui m’a fait grandir et m’a donné confiance en moi. Et ça m’a conforté dans ma volonté de travailler à l’étranger : après mon M2, dont je fais le 2e semestre à la Georgia State University (Atlanta, États-Unis), je suis ouvert à toute proposition en Chine ou ailleurs !



Propos recueillis en avril 2018

La Bulle d'Air n°2- Oser l'Asie