Léa Grimal, diplômée du Master 1 Management double compétence (IAE Nantes) après un Master 1 de biotechnologie (université de Toulouse) ; actuellement étudiante en Master 2 management de l’innovation à la FTU de Hanoï.

photoUNE CHANCE UNIQUE D’IMMERSION AU VIETNAM

Après mon Master 1 Management double compétence, je ne souhaitais pas me spécialiser et j’ai opté pour le Master 2 Management de l’innovation. Pourquoi au Vietnam plutôt qu’à Nantes ? Je recherchais, pour ma dernière année d’étude, quelque chose de vraiment enrichissant et dépaysant et j’étais attirée par l’Asie.

La première semaine à Hanoï a été un choc. On perd tous nos repères habituels, qu’il s’agisse du climat, des odeurs, du bruit… Il faut savoir s’adapter. Heureusement, la coordinatrice vietnamienne du Master nous a bien épaulés, nous les quatre étudiants français de cette promo. C’est elle qui nous a aidés à trouver un logement.
Le Master met l’accent sur le terrain et l’expérimentation. Nous avons un projet à mener de A à Z. Dans mon cas, avec deux étudiants, je dois livrer un site web de l’écosystème de l’innovation à Hanoï. Il référencera les incubateurs, les start up, les espaces de coworking, etc. Cet écosystème est incroyablement riche et dynamique.

Autre point fort : l’immersion avec des étudiants vietnamiens. C’est une chance unique d’échanger avec eux, de comprendre leur vision des choses et leurs coutumes. Notre classe est très soudée. Les Vietnamiens sont vraiment adorables. Un couple qui s’est marié nous a même invités à leur mariage ! Nous garderons des liens bien au-delà de cette année.



Propos recueillis en avril 2018

La Bulle d'Air n°2- Oser l'Asie